Scholia Reviews ns 15 (2006) 28.

Olimpia Imperio, Parabasi di Aristofane: Acarnesi, Cavalieri, Vespe, Uccelli. Studi e commenti. Bari: Adriatica, 2004. Pp. xxxvii + 447. Euro23.00.

Hélène Perdicoyianni-Paléologou
Boston, USA

L'ouvrage commence par une liste des références bibliographiques (p. ix-xxxiv), un avant-propos (p. xxxv-xxxvii) et une introduction dans laquelle Olimpia Imperio présente, dans un premier temps, la structure et la terminologie des parabases ainsi que l'évolution de leur histoire. Ensuite, elle procède à une analyse détaillée et sobre du contenu des parabases dans les quatre pièces qu'elle se propose d'étudier, à savoir les Archaniens (v. 626-718), les Cavaliers (v. 498-610), les Guêpes (v. 1009-1121) et les Oiseaux (v. 676-800). L'auteur met l'accent sur le rôle de l'intervention personnelle du poète, l'éloge de soi-même fait par le choeur, la fonction de captatio benevolentiae, procédé qui vise, au début d'un discours, à disposer favorablement les spectateurs ou l'interlocuteur, et, enfin, sur le rôle du psogos et celui du procédé de onomasti komodein. L'introduction se termine par l'étude du langage métaphorique dans les parabases.

À l'introduction fait suite le commentaire de chaque parabase, qui privilégie l'étude du sens au niveau du vocabulaire et de la syntaxe, ainsi que celles des sources. Imperio tente d'expliquer non seulement le passage en question, mais aussi les usages similaires de la langue dans d'autres passages d'Aristophane. Elle donne les éclaircissements littéraires, philologiques, et historiques nécessaires à la compréhension du texte, fait quelques remarques sur l'interprétation du texte grec (voire des manuscrits) et fournit des indications bibliographiques intéressantes en mettant en valeur le point de vue d'Aristophane sur le déroulement de la guerre et la fonction de la société athénienne. Le commentaire est à la fois synthétique et analytique.

Le livre, d'une présentation impécable, se clôt avantageusement sur un index des passages cités, un index des noms et un index des mots grecs. Bref, il s'agit d'un ouvrage qui sera utile aussi bien aux savants qu'aux étudiants désirant travailler sur le texte d'Aristophane et approfondir leur connaissance de l'histoire littéraire et même politique du Vème siècle av. J.-C.