Scholia Reviews ns 10 (2001) 3.

Kenneth J. Dover (ed.), Thucydides Book VI. Bristol Classical Press, 1999. Pp. xxix + 111, incl. 1 map, indexes. ISBN 1-85399-587-8. UK£11.95.

Cecilia Saerens,
Vrije Universiteit Brussel

La Bristol Classical Press a l'excellente idée de nous fournir la réimpression anastatique du commentaire de K. J. Dover sur le livre VI de Thucydide, paru en 1965, en même temps que son commentaire sur le livre VII. Les livres VI et VII, qui ont trait à l'expédition contre la Sicile, forment un ensemble cohérent et présentent une unité propre. Cette réimpression est la bienvenue, car depuis la parution du commentaire de Gomme que Andrewes et Dover achevèrent après sa mort (voir ci- dessous), aucun nouveau commentaire détaillé sur le livre VI n'a paru.

Dans sa préface, Dover explique que son commentaire est destiné aux 'senior pupils in schools and students in universities' (p. iv). Vu la régression générale de l'enseignement du grec ancien, il est à craindre qu'aujourd'hui l'ouvrage ne s'adresse plus qu'au deuxième groupe mentionné. Dover est d'ailleurs beaucoup trop modeste dans sa formulation, car Westlake a eu entièrement raison de dire: 'Scholars too will learn much from the work of Dover'.[[1]]

L'introduction du livre comporte une première section sur Thucydide, englobant plusieurs chapitres sur la vie de l'auteur, sur les caractéristiques de son œuvre, sur la langue et le style et sur les livres VI et VII (pp. ix-xx). Une deuxième section traite de l'histoire d'Athènes et Syracuse (pp. xx-xxvi). Plusieurs périodes sont distinguées: jusqu'à 431, de 427 à 422, l'année 415, l'expédition contre la Sicile. Les principales sources pour les événements de 415 à 413, autres que Thucydide, sont également énumérées. Une troisième et dernière section concerne l'histoire du texte: tradition directe et indirecte, conjectures, stemmata (pp. xxvi-xxix).

Le texte grec et l'apparat critique sont ceux de l'édition d'Oxford par H. Stuart Jones, revue et augmentée par J.E. Powell. Dover a cependant tenu compte des progrès faits depuis 1942 dans l'étude de l'histoire du texte de Thucydide (voir p. xxix). Dans l'index (p. 105) sont énumérés tous les passages où Dover s'écarte de l'édition d'Oxford; ceux-ci sont discutés dans le commentaire.

Le commentaire contient les remarques les plus variées, allant par exemple d'une analyse étendue de la digression sur les Pisistratides (pp. 57-62) à de la grammaire élémentaire, comme l'accord avec l'attribut dans la locution h( e)mh\ neo/thj . . . dokou=sa ei)=nai (p. 27), ou à des considérations sur l'intensité de l'amour homosexuel (p. 62). Pour une discussion plus détaillée de certains points, le lecteur doit cependant consulter le volume du commentaire de Gomme auquel Dover collabora.[[2]]

Les index qui terminent le livre, sont très complets. On trouve un index des mots grecs, qui contient également une énumération de corrections et ajouts au dictionnaire de Liddell-Scott-Jones, un index thématique concernant la langue et le style, un index des noms de personnes et noms géographiques, un index thématique général. Ces index montrent bien -- si cela est encore nécessaire -- la richesse du travail accompli par Dover.

NOTES

[[1]] H. D. Westlake, compte rendu dans The Classical Review 16 (1966), pp. 26-28, spéc. p. 26.

[[2]] A. W. Gomme, A. Andrewes, & K.J. Dover, A Historical Commentary on Thucydides. Volume IV. Books V 25 - VII (Oxford 1970).